Georges Goudet en spectacle

Influences

Imprimer

En discothèque

 

Un des premiers auteurs compositeurs à m'influencer. Il ne fréquentait pas les églises mais les "MJC". J'ai osé timidement lui dire qu'il avait du génie. Patrick Abrial était son nom. Je lui dois d'avoir joué mes premiers accords de guitare

Et puis les Beatles, un choc ...  voir cette vidéo .... une antiquité et pourtant ...

Encore quelques années ... et l'entrée par hasard (? ! ?) dans une librairie religieuse allait me faire découvrir d'autres horizons ... Michel Scouarnec, Mannick, Jo Akepsimas ..

Pendant ce temps là, des élèves me font découvrir un auteur-compositeur talentueux : Jean Jacques Goldman...

Puis c'est la découverte d'un auteur exceptionnellement talentueux. Ses textes ciselés en orfèvre font mouche à tous les coups. Sous des semblants de légèreté ou de facilité, les mots et les sons trouvent exactement la place qui les attendaient pour vivre ensemble harmonieusement. Un maître dans l'écriture : Alain SOUCHON ! 

Mais se trouvent aussi dans les rayons : 

Brassens, Brel, Boby Lapointe, Alain Bashung, Axel Bauer,  Bernard Lavilliers, Eddy Mitchell, Francis Cabrel, Gérald De Palmas,   Maxime Le Forestier, Michel Jonasz , Calogero ... 

L'émotion du moment : un clip évoquant Crazy Heart Un film pour les amateurs, voire les amoureux de la « country musique ». Il évoque la vie tourmentée d’un ancien musicien dont l’alcool est au rendez-vous du quotidien. Les oscars remis pour ce rôle et pour cette musique ne sont pas démérités …  Voir le travail de Stephen Bruton, auteur-compositeur des principales chansons du film


 


Ryan Bingham : The Weary Kind par 20thcenturyfoxfrance

Imprimer

Dans ma bibliothèque

Jacques Prévert , Arthur Rimbaud, Yves Simon, Saint Exupéry Agatha Christie, Marcel Pagnol, Jean Giono, Edgar Allan Poe, Charles Baudelaire, Simone Weil, Andrée Chédid, Louis Aragon,Guillaume Apollinaire ...

et bien d'autres encore !

Une lecture peut parfois nous entraîner fort loin... Ce fut pour moi la découverte d'un roman passionnant : l'Ombre du Galiléen. qui se lit comme un "polar" ! Je crois que c'est bien cet ouvrage qui m'a donné goût à la recherche biblique et à l'écriture.

La Bible. Je ne vais pas présenter cette immense "bibliothèque", mais simplement remercier Marie Andrée Gagnaire de Saint Etienne de m'y avoir fait entrer avec simplicité, intelligence, respect. Plus tard, un déplacement en Israël, avec François Mourvillier allait donner chair à ces premières découvertes ... La suite .... avec Jean Pierre Lemonon, Philippe Abadie, Jean Claude Brunetti, des enfants, des jeunes, des adultes ...

Dis moi ce que tu chantes, de Michel Scouranec Le chant et la liturgie, quelle histoire passionnée ! Dans une première partie, l'auteur interroge l'Histoire : il est intéressant en effet de savoir d'où nous venons. Il ne prend pas seulement en considération le chant liturgique sous son aspect musical ou sa place dans la célébration, mais également son aspect littéraire. Mélodie, vocabulaire, message forment une totalité. Après cette interrogation de l'Histoire, l'auteur peut se tourner vers l'avenir et donner des conseils pour le présent. Ces derniers ne peuvent laisser les auteurs ou les animateurs liturgiques indifférents ...

Ma première rencontre avec Gaston PIETRI date de 1989. Un ami qui avait suivi une session avec lui m’avait soufflé à l’oreille : c’est un des plus discrets et plus brillants théologiens que j’ai croisés. J’allais le vérifier en suivant ses cours à l’IPER de Lyon quelques mois plus tard. « Pourquoi je suis croyant » pose remarquablement la question du « choix de croire ». La foi ne va pas de soi. La rencontre avec ceux qui exercent leur liberté de ne pas croire, le pluralisme religieux, les requêtes actuelles de la raison, les difficultés et les chances de la reconnaissance mutuelle entre croyants, non croyants, mal croyants : autant de points que Gaston Pietri examine avec lucidité.